Les Chevaliers de Malte

                                Les Chevaliers de Malte

L’Ordre de Malte est l’un des rares Ordres fondés au Moyen Âge à être encore actif aujourd’hui. C’est aussi le seul Ordre à être à la fois Souverain et Religieux. Ceci s’explique notamment par le fait que la plupart des autres Ordres de chevalerie n’avaient pas de vocation hospitalière; ils ont donc disparu dès que les objectifs militaires qui présidaient à leur existence furent atteints.

Les Chevaliers de Malte

 

En tant qu’Ordre de chevalerie, l’Ordre de Malte a su conserver les valeurs de la noblesse : en effet, la plupart des membres appartenaient traditionnellement à la chevalerie et à la noblesse du monde chrétien. Aujourd’hui, ses membres sont issus de toutes les classes sociales. On peut les décrire comme des catholiques habités par une noblesse d’esprit qui s’illustre dans leur comportement altruiste. Tous les Chevaliers de Malte se doivent de posséder les qualités inhérentes à la chevalerie, à savoir, se distinguer par des vertus spéciales. L’Ordre a su conserver ses valeurs morales traditionnelles telles que l’esprit de service, de sacrifice et de discipline qui caractérise encore les Chevaliers de Malte d’aujourd’hui. Ses batailles ne sont plus menées à la pointe de l’épée mais avec des moyens pacifiques de lutte contre la maladie, la pauvreté, l’exclusion et l’intolérance, ainsi que pour le témoignage et la défense de la foi.

Les 13.500 Chevaliers et Dames de l’Ordre de Malte doivent avoir une conduite chrétienne exemplaire dans leur vie privée et publique et contribuer ainsi à perpétuer la tradition de l’Ordre. En particulier, il leur incombe de coopérer effectivement aux oeuvres d’assistance hospitalière et sociale de l’Ordre.

Les trois classes

 

Selon la charte constitutionnelle, les membres de l’Ordre de Malte sont divisés en trois classes. Tous doivent conduire leur vie de manière exemplaire, en conformité avec les enseignements de l’Eglise catholique et se dévouer aux actions humanitaires de l’Ordre.

Les membres de la première classe sont : les Chevaliers de Justice ou Chevaliers profès et les Chapelains Profès qui ont tous fait vœu de “pauvreté, de chasteté et d’obéissance pour tendre à la perfection selon les évangiles”. Ce sont des religieux considérés comme tels par le droit Canon mais qui n’ont pas obligation de vivre en communauté.

Les membres de la seconde classe, en vertu de leur promesse d’Obédience, s’engagent à vivre selon les préceptes chrétiens et les principes de l’Ordre. Ils sont divisés en trois catégories :

- Les Chevaliers et Dames d’honneur et de dévotion en obédience, – Les Chevaliers et Dames de grâce et de dévotion en obédience, – Les Chevaliers et Dames de grâce magistrale en obédience.

La troisième classe se compose de membres n’ayant pas prononcé de vœux religieux ou de promesse mais qui s’engagent à vivre selon les principes de l’Eglise catholique et de l’Ordre. Ils sont divisés en six catégories:

- Les Chevaliers et Dames d’honneur et de dévotion, – Les Chapelains conventuels “ad honorem”, – Les Chevaliers et Dames de grâce et de dévotion, – Les Chapelains magistraux, – Les Chevaliers et Dames de grâce magistrale, – Les Donats (hommes et femmes) de dévotion.

Le Grand Prieuré ou l’Association Nationale de compétence territoriale sont responsables des propositions d’admission.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site